sortie géobiologie sacrée

La géobiologie sacrée remonte à la plus haute antiquité pour trouver un dernier âge d'or au moyen-âge en Europe. Son but est de favoriser l'élévation spirituelle par la mise en relation de la matière et de l'esprit pour l'être humain.

L'étude et la pratique de la géobiologie sacrée dans des lieux mégalithiques, celtiques, romains ou chrétiens jusqu'à l'époque gothique nous donne, outre des sensations physiques parfois très nettes, une opportunité thérapeutique ou bien - c'est parfois en même temps - , une opportunité initiatique.


C'est en effet soit par un rééquilibrage énergétique, parfois extrêmement complet, soit par une élévation du niveau vibratoire entrainant par exemple, pour les personnes déjà un peu disposées, l'accroissement des perceptions extrasensorielles, que nous sera donné cet accompagnement à l'union de l'esprit et de la matière

Le propos, pour l'étude de la géobiologie sacrée, est de ressentir, répertorier et se mettre en résonance avec les énergies cosmotelluriques (courants telluriques, réseaux sacrés, cheminées cosmotelluriques, vortex, tubes...) de façon pratique, après les avoir abordés de façon théorique au préalable.
Lorsque le lieu le permet, un abord surtout théorique de la géométrie sacrée et du tracé régulateur ( quadrilatère solsticial, direction solsticiale, proportions sacrées, divines ...) nous permettra une mise en résonance supplémentaire avec le lieu.

cheminée cosmo-tellurique géobiologie sacrée